AccompagnerNon classé

7 conseils pour préparer et conduire une formation aux usages du numérique à l’intérieur de l’établissement.

Un des rôles du référent numérique est d’animer au sein de son établissement, une politique de formation aux usages pédagogiques du numérique. Plus facile à dire qu’à faire diront certains !

Il est évident que les obstacles ne manquent pas : équipements défectueux, jugés insuffisamment performants ou encore manque de temps ou de motivation des équipes. Les difficultés ne doivent néanmoins pas vous arrêter. Voici quelques conseils pour mettre en œuvre une politique de formation en interne

1 – Prenez toujours l’attache de votre chef d’établissement

Le chef d’établissement possède une vision globale des actions menées. Il connaît bien les équipes et est capable de coordonner votre action avec les projets déjà engagés. Il est également le seul à avoir autorité pour valider la tenue de cette formation et son éventuelle valorisation.

2 – Sachez prendre appui auprès des personnes compétentes

Vous disposez sans doute au sein de l’établissement de quelques personnes, pas forcément des professeurs, prêtes à partager leurs compétences numériques au service de la communauté éducative et capables de vous venir en aide. C’est aussi de cette manière que se construit une communauté éducative : par le partage des connaissances et des compétences de tous les acteurs et par la construction d’un socle de culture numérique commune.

La DANE peut également vous venir en aide : les conseillers numériques dans les quatre départements bourguignons peuvent se déplacer pour préparer ou animer avec vous ces formations.

N’hésitez pas à les contacter.

3 – Ne vous limitez pas aux aspects techniques

Si les professeurs attendent souvent d’être dépannés des petites difficultés informatiques qui les embarrassent au quotidien, l’assistance technique ne doit pas être votre priorité.

Les trucs et astuces du professeur débrouillard pourront passer au travers de problématiques plus vastes et plus riches d’un point de vue pédagogique.

Les sujets ne manquent pas : éducation aux médias et à l’information, création multimédia, utilisation des cartes heuristiques, problématiques liées à l’identité numérique, programmation, classes inversées…

4 – Sachez dégager des temps au cours de l’année.

Il existe quelques moments opportuns au cours de l’année où il est possible de dégager du temps. Les périodes d’après examens par exemple sont traditionnellement moins chargées. Vous pouvez également profiter des liaisons inter-cycles : l’utilisation d’outils numériques communs entre le CM2 et la 6ème peut par exemple constituer un thème de formation intéressant.

5 – Sachez inscrire votre action dans la durée et dans la politique de l’établissement.

Le conseil pédagogique, assemblée consultative, est sans doute le lieu le plus propice pour faire avancer vos idées et les inscrire dans un projet global et coordonné. Dites-vous bien que vos initiatives, si elles restent individuelles et non concertées, ne prendront pas l’ampleur qu’elles méritent.

Un paragraphe sur les ambitions numériques de l’établissement peut également être ajouté lors de la rédaction du projet d’établissement dans lequel les professeurs s’investissent encore trop rarement.

6 – Avancez pas-à-pas

On ne forme pas des dizaines de personnes en deux jours et on ne change pas certaines vieilles habitudes de travail si facilement. Pensez bien que votre action s’inscrit dans un temps long.

Si seulement quelques collègues sont disponibles pour les premières sessions, c’est un premier pas. Dites-vous que cette formation aura sans doute un effet boule de neige. Les collègues que vous aurez réussi à emmener avec vous dans vos démarches pédagogiques seront de précieux ambassadeurs à l’avenir. Ils pourront vous épauler lors des prochaines formations ou encore formeront leurs collègues.

7 -Valorisez votre action

N’hésitez pas à communiquer ! Votre action intéresse vos collègues mais aussi toute la communauté éducative ! Services de l’éducation nationale, sites académiques, presse locale, collectivité territoriale… Mettre votre action en avant, c’est l’assurance de la voir se propager et de pouvoir bénéficier de retombées positives : financements de matériels supplémentaires, construction de nouveaux projets, motivation des équipes et des élèves… A vous d’enclencher le cercle vertueux. Pas besoin de grands moyens, juste un peu d’énergie et d’organisation.

Alors en avant ! Les difficultés existeront toujours bel et bien mais soyez assuré du soutien dont vous pourrez bénéficier en toute circonstance auprès des services de la DANE.

Crédit photo : https://pixabay.com/fr/plan-objectif-strat%C3%A9gie-2372176/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.