Contenu pédagogiqueFormer

Miser sur le collectif pour faire progresser chacun

La ‘mode’ en éducation est d’évoluer vers des stratégies actives, participatives ou collaboratives. Ces évolutions enthousiasment nombre d’enseignants qui s’y essayent, alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ? Voici quelques éléments qui peuvent cadrer et sécuriser un enseignant désireux d’évoluer dans ses pratiques quotidiennes.

Miser sur le collectif, est-ce efficace ?

Comme on vient de le dire, envisager une pédagogie intégrant des pratiques collectives est très motivant pour l’enseignant, et cela se répercute en partie sur la motivation des élèves. Ce premier aspect est déjà positif mais ça n’est pas tout. Une méta-analyse menée par Michelene T.H. Chi & Ruth Wylie a cherché à caractériser les dispositifs intégrant le numérique par rapport à l’implication déclarée des apprenants. Il s’avère que le facteur essentiel qui permet de discriminer l’efficacité des différents dispositifs est lié à l’implication des élèves et le choix des stratégies pédagogiques. Le tableau ci-dessous récapitule les grandes lignes de l’étude.

Cette étude insiste donc sur l’aspect essentiel de l’implication des élèves et la pertinence de mises en situation collectives et créatives.

Même si cette étude est récente, l’école mutuelle est ancienne et a fait ses preuves dans les pays anglo-saxons.

Travailler à plusieurs sur un même objet, ça s’apprend !

Si c’est efficace, cela ne veut pas dire que ce soit évident ! Il est donc essentiel d’apprendre aux élèves à travailler à plusieurs et développer les attitudes nécessaires : respect, écoute, empathie, bienveillance, partage, confiance, … Autant de qualités qui seront utiles pour apprendre aujourd’hui et tout au long de la vie, et qui s’apprennent dans la durée, au cours d’activités variées et pas forcément très longues.

Ces apprentissages ne peuvent se réaliser qu’en confrontant les élèves à des situations collectives réelles. Ainsi, avant de se lancer dans de “grands projets” qui s’inscrivent dans la durée, on peut envisager :

  • Une prise de notes coopératives, mais on peut aussi diversifier en proposant des schémas ou des cartes mentales collectives.
  • Des activités simples pour définir collectivement une notion peuvent se réaliser en quelques minutes et initier à la production collective.
  • L’usage des réseaux sociaux numériques dans une logique de co-construction peut aussi être intéressant à étudier.

Mais quel est le rôle de l’enseignant ?

Le rôle de l’enseignant est alors multiple. Il doit organiser ces situations, les mettre en œuvre et les animer pour ensuite les décortiquer pour les évaluer avec les élèves. L’objectif est alors d’évaluer autant (si ce n’est plus) le processus que la production finale. Dans cette logique, les outils numériques ont une double place :

  1. faciliter les situations de travail collectif
  2. capitaliser les différentes étapes du processus et les productions finales pour faciliter l’analyse à postériori et voir la progression dans la durée.

Tous ces éléments seront abordés lors de formations départementales aux dates suivantes :

  • Côte d’Or : 5 avril 2018
  • Nièvre : 26 avril 2018
  • Saône et Loire : 27 mars 2018
  • Yonne : 6 avril 2018

Vous pouvez encore vous inscrire au plan académique de formation jusqu’au 27 septembre, alors n’hésitez pas !

A très bientôt, lors de l’une ou l’autre de ces formations !

Crédit image : CC0 ernestoeslava https://pixabay.com/fr/orchestre-op%C3%A9ra-guitare-concert-2770149/

3 réflexions au sujet de « Miser sur le collectif pour faire progresser chacun »

    1. Bonjour Stéphane,
      Ces boutons de partage ont été ajoutés début septembre et sont visibles au début et à la fin de chaque article. Il est vrai qu’ils ne sont pas accessibles sur la page d’accueil du blog … Nous allons voir si nous pouvons y remédier.
      Bonne continuation,
      Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.