AccompagnerContenu pédagogiqueFiche mémoFormerressource

Créer et diffuser des vidéos pédagogiques

« Les livres seront bientôt obsolètes dans les écoles. Les élèves recevront un enseignement visuel. Il est possible d’enseigner tous les domaines de la connaissance humaine par le cinéma. Notre système scolaire va complètement changer d’ici dix ans. Nous travaillons depuis un certain temps sur les films scolaires. Nous avons étudié et reproduit la vie de la mouche, du moustique, du ver à soie, (…) ainsi que la cristallisation chimique. Nos travaux montrent de façon concluante la valeur des films dans l’enseignement de la chimie, de la physique et d’autres domaines, ce qui rend les connaissances scientifiques [claires et simples pour les enfants mais], difficiles à comprendre dans les livres. »

Thomas Edison (1913) qui s’entretenait avec un journaliste du New York Dramatic Mirror

Ce mardi 6 février se tenait le 5ème webinaire de la DANE dédié à la conception et la diffusion de vidéos pédagogiques. Il était animé par Angélique MARIE, enseignant et formatrice en histoire-géographie. C’était l’occasion de faire le point sur les différents types de vidéos pédagogiques et de présenter quelques logiciels plutôt faciles à prendre en main.


Pour compléter ce webinaire, je vous propose des informations sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour construire vos capsules vidéos.

1. Les apports de la recherche

Les travaux de Wiman et Meierhenry (1969) ont constaté à partir d’études en psychologie cognitive que les élèves mémorisent généralement :

  • 10 % de ce qu’ils lisent ;
  • 20 % de ce qu’ils entendent ;
  • 30 % de ce qu’ils voient ;
  • 50 % de ce qu’ils voient et entendent.

Et plus récemment…

En 2012, Karsenti et ses collègues de l’Université de Montréal ont publié les résultats d’une enquête qui a été réalisée auprès de 2 712 élèves de 10 à 17 ans. Leurs travaux portaient sur les effets des pédagogies utilisant des TIC et la vidéo en classe en situation scolaire. Les principaux résultats montrent l’usage raisonné de la vidéo en classe (pour visionner des ressources) améliore deux points essentiels : la capacité des élèves à visualiser un phénomène et la capacité à mémoriser les différentes phases des situations d’apprentissage.

Et donc, si vous vous posez la question “Les vidéos favorisent-elles les apprentissages ?”, la réponse est oui MAIS elles exigent de l’apprenant beaucoup d’attention et de mémoire. Vigilance donc.

 

2. Une question de méthodologie

Quel que soit l’outil que vous déciderez d’utiliser, une préparation rigoureuse s’impose.

La conception d’une capsule vidéo se décompose en six grandes étapes :

  1. Définir le thème et l’objectif à atteindre : avant toute chose, il faut se demander si la vidéo apporte quelque chose du point de vue pédagogique. Si cela n’est pas le cas, il vaut mieux réfléchir à un autre support. Pour cela, commencer par “Après avoir consulté cette vidéo, vous serez capable de…”. Pour définir l’objectif, vous pouvez vous appuyer sur les verbes d’action que l’on retrouve dans la taxonomie de Bloom. L’objectif doit être précis, clair et unique. Une idée donc, par capsule.
    Quelques questions importantes à se poser avant de se lancer : Pourquoi une vidéo ? Apporte-t-elle réellement une plus-value ? Où va-t-elle s’intégrer dans ma séquence pédagogique ? Comment vont interagir les élèves ? Comment vérifier leur compréhension ? etc.
  2. Rédiger le scénario (script) ou le storyboard : vous pouvez utiliser un diaporama, un tableau etc. Vous y détaillerez ce qui se passe dans votre écran et aussi ce que vous dites oralement. Votre vidéo ne doit pas excéder 6 minutes pour être efficace. Profitez de cette phase pour relire vos contenus à haute voix et rectifiez s’il le faut. Le scénario permet aussi de réduire le nombre d’essais car vous serez mieux préparé-e ;o).
  3. Choisir/rassembler les ressources (texte, image, vidéo) en vous assurant des droits associés (voir ci-dessous)
  4. Enregistrer la vidéo. N’essayez pas de faire la vidéo parfaite et restez naturel-le ;o)
  5. Réaliser le montage (rajouter une musique, couper les parties inutiles, etc.). Six minutes maxi.
  6. La publier

 

3. Éléments à prendre en compte

3.1. Exception pédagogique, droit d’image, droit d’auteur et licences Creative Commons

Ces différents points ont déjà été évoqués dans un autre webinaire de la DANE Dijon ici.

En résumé :

L’exception pédagogique ne peut s’appliquer que dans le cadre d’une activité d’enseignement ou de recherche (public majoritairement d’élèves, étudiants, enseignants, chercheurs) pour un cours, un mémoire, un sujet d’examen/concours, une conférence, une formation… Les extraits sont réutilisables dans un ENT mais pas dans un site web car c’est un media ouvert (public). Donc, l’exception pédagogique ne permet pas de s’affranchir du respect des droits d’auteurs. Pour en savoir plus, Eduscol ici

Droit d’image : il est nécessaire de respecter le droit de sa captation, diffusion ou reproduction. Aucune utilisation sans l’autorisation écrite de la personne concernée et/ou de ses représentants légaux. La demande d’autorisation doit impérativement être contextualisée : captation, diffusion,  reproduction, durée d’exploitation ! Il en est de même pour une voix, elle-même considérée comme une donnée personnelle. Pour en savoir plus, Eduscol ici

Droit d’auteur : Il s’agit du droit de propriété de l’œuvre. C’est au titulaire d’autoriser ou d’interdire toute représentation ou reproduction. Pour en savoir plus, Eduscol ici

Licences Creative Commons : elles servent à protéger les auteurs et à faciliter la circulation des ressources sur Internet. Chacun d’entre nous peut les utiliser pour diffuser et partager ses créations.

3.2. Conditions d’utilisation des vidéos provenant des plateformes de partage

Si vous souhaitez faire un lien hypertexte vers le lieu où est déposée la vidéo : oui !

Si vous souhaitez utiliser un code intégré = OUI aussi !

Si vous souhaitez capturer une vidéo = NON (sauf autorisation)

4. Comment illustrer ses vidéos ?

Pour illustrer ses vidéos ou ses productions de manière générale, vous pouvez puiser dans des sites dédiés. Les conditions d’utilisation y sont précisées (par exemple, si vous devez citer l’auteur, si vous pouvez l’utiliser pour un usage commercial etc.).

4.1. Sites pour trouver des ressources libres

Dans la vidéo qui suit (12 min), vous pourrez voir comment exploiter les outils avancés de Google et découvrir d’autres moteurs pour trouver des ressources réutilisables.

Personnellement, j’utilise les sites : Pixabay, Freepik et Noun project.

Pour compléter, je vous invite à consulter l’article de la DANE de Besançon ici (les sites de ressources sont présentés par discipline).

4.2. Vidéos pédagogiques

Le portail Eduthèque rassemble de nombreux sites dans lesquels vous pouvez puiser des vidéos. L’inscription se fait avec son adresse mèl académique (obligatoire). N’oubliez pas de consulter les CGU : Conditions Générales d’Utilisation.

Les BRNE (Banques de Ressources Numériques Educatives) vous proposent pléthores de ressources multimédias. Elle vous sont présentées par nos collègues de la DANE de Besançon ici.

4.3. Musique

Pour chacun de ces sites, les conditions d’utilisation sont précisées (usage commercial autorisé, modification etc.).

jamendo (fr) ici

digccmixter (ang) ici

auboutdufil (fr) ici

cctrax (ang) ici

5. Quelques outils à tester

5.1. Pour enregistrer son écran (screencast)

Screencast O Matic

Screencast-O-Matic est un logiciel gratuit de capture vidéo et audio de votre écran. Il va donc vous permettre de faire des présentations filmées. Les élèves pourront également utiliser cet outil intéressant pour varier leurs supports numériques de communication.

Les ‘plus’ de cet outil :

  • l’export en différents formats vidéos (mpeg-4, avi, flv) ;
  • sa facilité d’utilisation ;

Dans la version gratuite, les limites sont :

  • 15 minutes maximum de capture (ça tombe bien ! la durée d’une vidéo pédagogique ne doit pas excéder 6 minutes) ;
  • un filigrane Screencast-O-Matic est présent dans un coin de la vidéo.

Télécharger le logiciel ici.

Télécharger le tuto ici.

Active Presenter

Si Active Presenter propose une version payante, la version gratuite est tout de même assez complète. Contrairement à Screencast-O-Matic, Active Presenter intègre une table de montage et propose même de créer des interactions (par ex. en intégrant des questions à vos vidéos).

Les ‘plus’ de cet outil :

  • nombreuses fonctionnalités (musique, narration, floutage, bulle de dialogue…)
  • possibilité de créer différents types de vidéos

Ses limites :

  • un petit temps d’appropriation pour utiliser la ligne de temps (les possibilités de montage)

Télécharger le logiciel ici.

Télécharger le tuto pour une prise en main ici.

Pour compléter, je vous invite à visionner le tuto suivant :

5.2. Pour faire du montage vidéo

Windows Movie Maker

En utilisant Windows Movie Maker, vous pouvez facilement transformer vos photos et vidéos en un film abouti. Ajoutez des effets spéciaux, des transitions, une musique d’accompagnement et des sons, ainsi que des titres, tout cela pour vous aider à réaliser votre capsule vidéo.

Les ‘plus’ de l’outil :

  • facile à prendre en main
  • possibilité de rajouter des effets

Les limites de l’outil :

  • les formats vidéos sont limités

Télécharger le logiciel ici.

Télécharger le tuto ici.

Bernard Gugger, médiateur numérique de l’atelier Canopé Dijon, conseille :

  • Shotcut (multiplateforme, gratuit…) avec un meilleur rendu en sortie de montage ;
  • Openshot qui est aussi multiplateforme, libre et gratuit.

5.3. Pour faire des vidéos interactives

EdPuzzle

EDpuzzle est un outil en ligne gratuit qui permet de créer des leçons interactives à partir de n’importe quelle vidéo. La prise en main est simple permet d’utiliser tout type de vidéo pour créer une vidéo interactive, la proposer aux élèves et sonder et mesurer leur niveau de compréhension. EDpuzzle permet de chercher des vidéos sur plusieurs plate-formes de vidéos en ligne dont Youtube mais également de choisir d’utiliser une vidéo personnelle et l'”uploader” à partir d’un ordinateur. Un des point fort de ce site est la bande-son à superposer avec la vidéo et les notes audio.

Lancez-vous ici.

Télécharger le tuto ici.

5.4. Pour faire des vidéos animées

PowToon

Powtoon est une application en ligne qui permet de créer facilement et gratuitement de courtes vidéos d’animation.

Un exemple de réalisation :

Télécharger le tuto ici.

5.5. En complément

Voki

C’est une application en ligne qui permet d’animer un avatar. Un avatar est un personnage représentant un utilisateur sur Internet. À l’origine, il s’agit de l’incarnation numérique d’un individu dans le monde virtuel d’un jeu en ligne.

Télécharger le tuto ici.

6. Vous connaissez Médiane ?

Le rectorat de l’Académie de Dijon a mis en place Médiane, une plateforme où vous pouvez déposer vos vidéos. Pour l’utiliser, connectez-vous avec vos identifiants académiques.

Télécharger le tuto ici.

 

Vous l’aurez compris, les vidéos pédagogiques peuvent être un plus à condition qu’elles soient réfléchies en amont et qu’elles répondent à un besoin précis. Les vidéos peuvent notamment aider les apprenants à mieux se représenter un processus dynamique qu’il est difficile de traduire sous forme d’images statiques. Il faut présenter de manière animée des informations elles-mêmes dynamiques ; animer l’essentiel et non les détails, limiter le nombre d’informations à maintenir en mémoire pendant le visionnage, segmenter les animations.

 

Article rédigé avec la participation de Sophie Gronfier, professeur-documentaliste au lycée Anne Judic (Semur en Auxois – 21).

4 réflexions au sujet de « Créer et diffuser des vidéos pédagogiques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.