ressource

Les BRNE pour les sciences

Les Banques de Ressources Numériques Educatives (BRNE) vous proposent de nombreuses ressources pour les sciences. A ce jour, la Digithèque des sciences propose les ressources pour le cycle 3. Ces ressources sont proposées par les éditions Belin, Gutenberg technology, La main à la pâte (lamap), École & numérique. Pour le cycle 4, ce sont les éditeurs Maskott, Twing et Schuch productions qui proposent les ressources.

Cycle 3 :

La vidéo de présentation de la Digithèque des sciences :

Pour accéder aux ressources de la Digithèque, il faut se créer un compte. Comme la Digithèque regroupe des ressources pour le français, l’histoire, la géographie, l’EMC et les sciences et technologies, il y a déjà une présentation de son fonctionnement dans cet article.

A savoir au niveau des ressources en science, merci de trouver ci-dessous un court descriptif proposé par eduscol :

“Les spécificités des deux premières années du cycle 3, à l’école primaire, sont pleinement prises compte grâce a une étroite collaboration avec les experts de l’association La Main à la Pâte, qui contribueront à la banque de ressources en proposant des grains pédagogiques soigneusement testés sur le terrain, en classe, en particulier pour la mise en place du Cahier d’expériences (démarche d’investigation). Pour la dernière année du cycle 3, conformément a l’esprit et à l’écriture du programme, les trois disciplines contributrices – SVT, physique-chimie et technologie – n’ont pas été cloisonnées. La programmation suit fidèlement les quatre thèmes du programme. Elle est en outre complétée par une série de grains complexes proposant des tâches complexes résolument pluridisciplinaires, pouvant faire appel aux connaissances et compétences de plusieurs thèmes du programme. Dispositif commun à la Digithèque des Sciences, le « Cahier de Classe » peut servir de lien aux enseignants des 3 disciplines scientifiques, en incitant la construction de projets scientifiques transverses.

En s’appuyant sur une équipe de 6 journalistes scientifiques, « Pour la Science » mettra à disposition une quarantaine de vidéos scientifiques didactiques en anglais sous-titrées en français d’une minute à l’attention des enseignants dans une perspective de formation continue, et des élèves quand les contenus s’y prêteront. Un accord a été signé avec la chaîne pan-européenne multilingue Euronews pour diffuser dans la Digithèque les vidéos scientifiques en lien avec le programme scolaire du cycle 4. Enseignants et élèves pourront aussi exploiter des extraits de textes, des œuvres intégrales, des images fixes, des vidéos, des animations 3D, des fichiers sons et des podcasts ou des liens HTML, mais aussi des images interactives, des exercices vidéos didactisées, des narrations multimédias, explorer d’images, des frises chronologiques interactives, narrations enrichies par des textes, des vidéos, des images, opérer des mises en voix… Des fonctionnalités avancées sont proposées pour importer des ressources externes, les didactiser soi-même, modifier et enrichir les ressources proposées, créer ses propres scénarios pédagogiques, etc. Les fonctions plus administratives de « Gestion de classe » sont également prévues pour faciliter la tâche de l’enseignant : lui permettre simplement d’assigner des travaux, de suivre les activités d’un élève, d’un groupe ou de la classe. Côté élève, il est possible de consulter la bibliothèque de ressources, de surligner, d’annoter, de commenter par du texte, un audio, ou un dessin les documents. Un « cahier d’entrainement » lui permet de s’exercer de manière libre. Pour l’amener à faire appel à ses connaissances et à utiliser ses compétences dans une démarche de projet afin d’aboutir à une réalisation concrète, individuelle ou collective, un « Cahier de classe » est conçu pour développer les échanges entre enseignants et élèves.

La plateforme propose des outils de création d’activités, de séances ou de séquences permettant :
– • l’insertion par « glisser-déposer » de contenu de ressources déjà existantes en s’appuyant : soit sur ses classeurs de ressources préalablement construits, soit sur un moteur de recherche permettant de trouver une ressource au sein du catalogue complet de ressources auquel il a accès ;
•- la composition libre pour : saisir librement du texte et le mettre en forme (corps, taille et couleurs de police, alignement, styles de titre…), rajouter des médias (image, audio, vidéo) dont il dispose par ailleurs ou en provenance d’autres sources Internet et ajuster leur disposition (alignement, juxtaposition avec le texte), insérer des liens vers des pages internet ;
-• l’utilisation de gabarits pour organiser des éléments de contenus selon une mise en page plus complexe, par exemple pour gérer le double-colonage ou simplement insérer un gabarit question + champ de réponse libre (pour version papier).

Des outils de gestion des parcours et d’évaluation associés. Des outils d’échange et de partage.

100% des contenus conçus par les enseignants sont exportables et téléchargeables.”

 

Pour aller plus loin : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Numerique/78/9/BRNE_DIGITHEQUE_fra_hg_sc3_hg4_618789.pdf

Accès aux ressources : http://enseignant.digitheque-belin.fr/

 

Cycle 4 :

La vidéo de présentation des ressources cycle 4 :

Pour accéder à Tactileo, il vous faut vous créer un compte. Une fois ce compte créé vous aurez accès à de nombreuses ressources, et pas uniquement en sciences !
Vous pourrez affiner vos recherches en utilisant les filtres, par domaines, niveaux, compétences, difficultés. Une fois cette première sélection effectuée (attention à ne pas être trop restrictifs sinon vous risquez de n’avoir aucun résultat), vous pouvez en cliquant sur la ressource accéder à des informations sur cette ressource et la visualiser. Vous pourrez ensuite mettre en favoris cette ressource, l’éditer, la télécharger, et même créer une session de travail pour vos élèves (voir même un module complet de formation qui utilise plusieurs ressources de Tactileo).
Voici la présentation que l’on trouve de ce service sur le site Eduscol :
” Plus de 4 000 ressources sont proposées sur la plateforme Tactiléo Cloud. Elles sont composées d’exercices interactifs, de documents originaux produits spécialement par l’équipe d’auteurs (photographies, documents vidéos, animations…), d’animations 3D utilisables à la fois sur tous les supports classiques (ordinateur, TNI, tablettes,…), de films animés, de vidéos scientifiques en anglais et en français tirés du partenariat avec TWIG (100 vidéos de 3 minutes en français dont 70 sont également présentées en anglais et 100 vidéos en français de 1 minute pour expliquer les termes scientifiques), de vidéos tactiles de la collection Schuch et d’un jeu sérieux.
Découvrir, chercher (savoir – comprendre – réaliser), s’entraîner et évaluer ses acquis, enseignants et élèves disposeront de la plateforme Tactiléo Cloud pour composer leurs activités, séquences et parcours sur une plateforme ergonomique et simple d’utilisation. La répartition des ressources, de nature variée, est équilibrée entre technologie (1 000 ressources), SVT (1 831 ressources) et physique-chimie (1 340 ressources). Avec Tactileo Cloud, les enseignants disposent de fonctionnalités de partage de ressources, de séquences et de documents personnels entre pairs, au sein de leur établissement ou au sein de la communauté Tactileo.100% des contenus conçus par les enseignants sont exportables et téléchargeables et la plateforme permettra aux enseignants d’exporter leur production au format SCORM d’une part, ce qui leur permettra de continuer à utiliser leur production. A l’issue du marché, les ressources Twig, Schuch et documents d’agence devront être substitués de leur production si les enseignants les ont utilisés. Par contre toutes les ressources Maskott, vidéos, animations, textes, schémas, seront libres de droit pour les auteurs dans le cadre d’un usage non commercial.”

Pour Aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.