Projets pédagogiquesYonne

Ruche connectée : les premiers pas d’un beau projet dans l’Yonne

Les premières feuilles commencent à tomber sur la Bourgogne, les forêts se parent doucement de leurs couleurs rouge et or. Le printemps et ses abeilles nous paraissent déjà loin en cette fin de mois de septembre. C’est pourtant en cette période de rentrée scolaire, l’occasion pour Ali Öztürk et ses élèves de lancer un beau projet qui relie ces merveilleuses petites bêtes et les sciences du numérique.

Professeur en sciences de l’industrie et de l’ingénieur au lycée Fourrier d’Auxerre, Monsieur Öztürk a très gentiment accepté que je l’accompagne cette année pour suivre le déroulement du projet de ruche connectée qu’il mène avec ses élèves de 3ème prépa-pro.

Balade sucrée aux portes d’Auxerre

De bon matin ce vendredi 21 septembre, je me présente chez Marc Guillemain, apiculteur passionné qui nous a fait avec ses équipes, un accueil chaleureux. Une fois gantés et protégés d’une combinaison, les élèves partent à la découverte des ruches et connaissent leur premier contact avec les abeilles : anatomie de la ruche, vie de la colonie, rôle écologique des abeilles, production du miel… les sujets et les questions ne manquent pas.

Marc Guillemain a pu aussi expliquer les résultats de ses recherches sur l’influence des conditions environnementales pour la bonne santé des colonies. La maîtrise des conditions de température est ainsi un élément déterminant pour dynamiser les colonies et donc la production du miel.

La visite se conclut par une dégustation gourmande des différents types de miel produits sur l’exploitation : du miel de printemps en passant par le tilleul ou l’étonnant miel de sarrasin.

Une ruche connectée : pourquoi faire ?

L’effondrement massif des colonies d’abeilles est aujourd’hui un phénomène bien connu du grand public bien que les causes n’en soient pas toujours ni clairement toutes identifiées, ni forcément bien comprises et encore moins maîtrisées. Face à ce désastre économique et écologique, l’observation scientifique des colonies, mais aussi l’éducation des jeunes générations sont des enjeux importants. Ce sont ces deux aspects que le projet de ruche connectée se propose de faire vivre ensemble.

Une ruche connectée, c’est une ruche traditionnelle au sein de laquelle on a glissé quelques capteurs reliés à une carte Arduino. Les capteurs (masse, hygrométrie, température…) mesurent en permanence l’état de la ruche et permettent de remonter à tout moment les mesures effectuées. On peut ainsi avoir un aperçu objectif des conditions de vie des abeilles et de la qualité de leur environnement. L’apiculteur peut ainsi essayer d’adapter ses méthodes de travail et de production de manière à préserver l’état de santé de ses animaux.

Le projet d’Ali Öztürk est donc de faire travailler ses élèves sur un sujet d’actualité. Les technologies numériques vont permettre aux élèves de comprendre petit à petit le fonctionnement d’une colonie et de réfléchir aux méthodes à mettre en place pour en prendre soin.

Pour la construction de cette ruche, de nombreux aspects techniques sont à prendre en compte : alimentation électrique, cohabitation des abeilles avec les capteurs, relevé des mesures, mode de communication des résultats… C’est donc bien dans une démarche de projet que les élèves se lancent : s’interroger sur les objectifs poursuivis, résoudre les problèmes un par un avec l’aide de leurs professeurs, mettre la main à la pâte, se tromper, réessayer… Tout un programme pour progresser !

Le projet ne fait que démarrer mais j’ai pu observer dès ce matin des adolescents (et des adultes !) s’émerveiller avec des yeux d’enfants, découvrir, s’intéresser, poser BEAUCOUP ! de questions et s’impliquer dans ce qui promet de devenir une belle aventure éducative. Je vous en reparle très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.