AcadémiqueAccompagnerCôte d'orNièvreSaône-et-LoireYonne

Rencontres avec les référents numériques de collège

Nous avons organisé ces dernières semaines une série de rencontres départementales avec les Référents pour les ressources et Usages Pédagogiques Numériques (RUPN). Ces rencontres étaient l’occasion de faire le point avec les interlocuteurs des conseils départementaux sur les missions de chacun et les interfaces à mettre en place pour faciliter la communication et la coordination. Il nous semble intéressant de vous partager quelques éléments qui ressortent de ces échanges.

1 – Le quotidien du référent

La mission des référents a évoluée en lien avec le changement d’appellation (on est passé de corresPondant TICE à RUPN), et est maintenant définie autour de 3 axes :

  • Guider les équipes dans leurs pratiques pédagogiques ;
  • Conseiller le chef d’établissement ;
  • Assurer le lien avec la collectivité pour la surveillance et le maintien en état du parc pédagogique et des outils numériques.

Dans la réalité, il s’avère que nombre de référents sont encore très sollicités pour assurer des actions de dépannage (ou déblocage),de façon répétitive et très souvent dans l’urgence … Mises bout à bout, toutes ces interventions s’avèrent très chronophages !

En parallèle de ces tâches d’assistance technique, plusieurs référents assurent une mission de conseil et d’accompagnement auprès de la communauté éducative qu’ils apprécient. Cela donne en effet l’occasion de travailler avec les différents membres de l’équipe éducative sur des projets motivants intégrant une dimension numérique.

2 – Des organisations locales variées

Au cours de ces rencontres, nous avons essayé de repérer les organisations locales qui pouvaient être inspirantes et partagées entre les différents établissements. Voici quelques pistes repérées

a) Travailler en équipe

Dans certains établissements, on ne trouve pas un référent numérique mais une équipe, constituée de 2 à 4 personnes avec une répartition des rôles : une personne peut être plus en charge de l’accompagnement matériel et l’autre de l’accompagnement pédagogique. Une autre organisation possible peut être de se répartir l’activité sur la semaine pour que chacun ait du temps pour souffler. Quelle que soit l’organisation, il est important de bien s’entendre. Le fait de travailler à plusieurs et de pouvoir échanger sur les problèmes auxquels on est confronté est enrichissant et permet de gagner du temps.

b) Proposer un suivi des interventions

Certains référents ont mis en place un tableau de suivi des interventions qui se matérialise par une grande affiche en salle des profs. Chaque problème est inscrit au tableau et le(s) référent(s) inscrivent en regard les actions réalisées et le temps consacré. Cela permet

  • à chacun de savoir où déposer sa demande et de suivre l’avancée ;
  • d’informer l’ensemble des enseignants du temps passé sur cette mission.

Un référent a même poussé le principe jusqu’à mettre en place un serveur de ticket pour pouvoir suivre l’ensemble des requêtes. Cette solution est particulièrement intéressante pour les établissements qui sont sur plusieurs sites.

c) Mettre en place de temps de formation

Plusieurs organisations sont possibles pour initier des temps de formation entre pairs. Un établissement s’est rapproché du chef cuisinier pour mettre en place des Apéro’TICE. Le côté apéro assure la convivialité tandis que quelques enseignants de l’équipe pédagogique partagent leurs usages d’outils informatiques en lien avec un sujet prédéfini.

Il est aussi envisageable de mettre en place des temps banalisés pour ces formations en s’appuyant sur les formations d’initiatives locales.

d) Mutualiser des fiches de procédures

Plusieurs sollicitations techniques correspondent à des manipulations ‘simples’. Une base de quelques fiches de procédures coconstruites par les référents et la collectivité peut permettre de soulager les référents sur ces interventions, responsabiliser l’ensemble des enseignants et élever leur niveau de maîtrise technique.

Comme vous pouvez le constater, les échanges ont été riches et inspirants. Nous prolongerons ce travail avec des rencontres des référents de lycées vers mars 2019. Si vous avez mis en place une organisation qui vous paraît pertinente, n’hésitez pas à la partager dans les commentaires, nous avons tout intérêt à nous enrichir des expériences de chacun …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.