AccompagnerNon classéPiloter

Référents aux usages pédagogiques du numérique (RUPN) : mieux accompagner vos collègues au sein de votre établissement

La mission de référent numérique peut être une charge très lourde à porter au sein d’un établissement. Les indemnités consacrées à ce travail sont souvent malheureusement insuffisantes et entre les demandes des collègues et les aspirations à faire évoluer les pratiques, la tâche peut parfois sembler insurmontable.

Afin de mener ces missions avec plus de sérénité, nous vous proposons quelques conseils pour faciliter votre action et la mener avec un maximum d’efficacité.

1.    Anticipez et fixez-vous des objectifs.

Les missions du référent numérique sont nombreuses et vous ne pourrez pas les assurer toutes à la fois. Chaque année, négociez avec votre chef d’établissement l’ensemble des priorités de l’année en matière de numérique (votre établissement possède un contrat d’objectifs qui peut fournir un support intéressant). Ces objectifs doivent être simples et en nombre limités. Ils définiront vos priorités et vous permettront d’évaluer quelques mois plus tard l’impact de votre action.

2.    Faites un travail sensibilisation aux usages et de coordination des acteurs

Le RUPN n’a pas pour vocation de régler les petits problèmes du quotidien et même si par commodité, c’est vers lui que se tournent souvent les utilisateurs, il faut savoir refuser de jouer aux agents de maintenance.

Cette maintenance de premier niveau peut très bien être assurée par les utilisateurs eux-mêmes lorsqu’ils y ont été un peu sensibilisés : rebrancher une prise électrique ou un câble réseau, vérifier le fonctionnement d’un périphérique, utiliser une application en ligne plutôt que de demander l’installation d’un nouveau logiciel, éviter de dilapider la bande passante par des usages gourmands en classe entière… de nombreuses petites astuces peuvent faciliter la vie des enseignants au quotidien. Encore faut-il les y former ! Des temps de travail doivent être ménagés au cours de l’année pour faciliter ces évolutions collectives. Les collectivités territoriales en charge de cette maintenance (AMIR dans les lycées ou personnels des conseils départementaux dans les collèges) peuvent aussi être invitées à ces sessions de travail et apporter leur contribution à des modes de fonctionnement plus souples et mieux coordonnés.

Vous n’êtes pas seul ! N’hésitez pas à demander de l’aide. Lors de la mise en place de certains dispositifs complexes à gérer. Les collègues utilisateurs doivent prendre conscience que leurs usages supposent une lourde préparation en amont et une maintenance régulière des équipements à laquelle ils doivent prendre une part pour que les choses puissent fonctionner le mieux possible.

Votre rôle est avant tout à la coordination des efforts et à l’impulsion de projets.

3.    Formez vos collègues et organisez des temps de travail collectif

La formation des professeurs passe également par votre intervention. Vous pouvez par exemple négocier avec le chef d’établissement, un créneau lors des journées de prérentrée ou après les examens afin de former vos collègues sur des problématiques préalablement identifiées. Un conseil pédagogique dédié aux usages du numérique peut également être tenu.

Un autre mode de fonctionnement peut être la mise en place d’une permanence régulière (une fois par semaine par exemple) dédiée à l’accompagnement des collègues et à leur formation aux outils. Une simple feuille placée en salle des professeurs pour recueillir les demandes ou un message sur l’ENT peuvent aider à faire naître des besoins de formation ou d’accompagnement.

Si des besoins plus spécifiques émergent, les équipes de la DANE peuvent vous venir en aide en proposant leurs compétences pour une formation locale. Le réseau des IAN (interlocuteurs académiques pour le numérique) constitue également un très beau vivier de compétences disciplinaires qui pourront venir en aide sur une discipline spécifique. N’hésitez pas à nous contacter pour quelques renseignements ou une demande plus précise.

Les modalités d’organisation ne manquent pas : à vous de choisir celle qui vous convient le mieux et vous semble la plus efficace dans le contexte de votre établissement.

Concernant les outils et ressources, la veille technologique et pédagogique qu’effectue le référent numérique (sur le site de la DANE-Dijon par exemple !) pourra facilement être partagée au sein de l’établissement, au travers d’une lettre d’information régulière sur l’ENT ou par l’intermédiaire des conseils pédagogiques par exemple.

De tous ces conseils et si il ne fallait en retenir qu’un seul : n’hésitez pas à faire appel à nos conseillers numériques ! Nous serons toujours heureux d’échanger avec vous pour vous aider dans la construction de vos projets ou dans la mise en place de vos missions. Vous êtes le fer de lance du numérique éducatif dans votre établissement, et ça, ça mérite au moins un coup de main !

Très bonne année scolaire à vous.

Et n’oubliez pas: la DANE met à votre disposition une série de ressources pour vous aider à mieux concevoir vos missions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.