Contenu pédagogiqueressource

Créer son premier jeu vidéo

Bon… ils traînent sur mon bureau depuis plusieurs mois et je n’ai pas encore pris le temps de les ouvrir. C’est bien dommage car la collection “Ton atelier Scratch” publiée chez Nathan mérite beaucoup plus qu’un coup d’œil.

Annoncés pour un public à partir de 8 ans mais encore très largement utilisables jusqu’au milieu du collège, cette collection promet de guider les enfants pas à pas vers la construction d’un jeu vidéo sur le thème des robots, du Far West ou dans un univers Heroïc Fantasy. L’ensemble utilise le logiciel Scratch, bien connu des lecteurs de ce site.

On commence donc par télécharger les archives de ressources sur les serveurs de Nathan (lutins, sons, arrière-plans…) qui serviront à fabriquer le jeu. On se concentre ainsi sur les aspects programmation sans se préoccuper de création graphique ou du fond sonore.

Les étapes sont décrites avec précision et les enfants sont guidés vers la fin sans grande difficulté. Ce qui constitue à cet égard un choix éditorial compréhensible me semble aussi pouvoir être un écueil. Les apprentis codeurs ne sont dans ces ouvrages que peu encouragés à sortir du chemin qu’on a tracé pour eux. C’est pourtant bien un des intérêts majeurs de la programmation créative que de… créer !

Je conseillerai donc de prendre ces ouvrages avec un peu de distance, d’en utiliser le matériau brute qui est d’excellente qualité, tout en encourageant la créativité des enfants (création de scénario alternatif, de règles adaptées…). Tout le bonheur de la création tient aussi à la compréhension des interactions qu’entretiennent les différents éléments du jeu ou du programme et c’est un gage de bonne compréhension et de maîtrise que de pouvoir le modifier.

De très bons ouvrages donc, clé en main pour animer facilement des ateliers créatifs sans un travail de préparation trop important.

A noter, les exemplaires présentés dans ci-dessus ont depuis été complétés (mais je vous l’ai déjà dit, j’ai trainé un peu…) par un ouvrage appelé “Code toi-même” qui repose sur le même principe mais est spécifique à Scratch 3. J’en profite d’ailleurs pour remercier les éditions Nathan de me font parvenir régulièrement ces ouvrages.

Et pour pousser le plaisir jusqu’au bout, j’ai même testé un peu en conditions réelles. Je vous laisse découvrir le résultat, plutôt sympathique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.